L’Isolation thermique dans le bâtiment financée par l’APRUE

Mardi 16 août 2011

L'Isolation thermique dans le bâtimentLes travaux d’isolation thermique des constructions seront financés par l’agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie APRUE. Ce financement rentre dans le cadre de la deuxième phase du programme Eco-Bat qui vise à améliorer l’efficacité énergétique dans le bâtiment. Inscrite dans le cadre du Programme national de maîtrise de l’énergie pour la période 2010-2014 (PNME), adopté en février par le gouvernement, la deuxième phase d’Eco-bât porte sur une subvention financière du coût relatif aux travaux de montage de vitres pour isolation thermique de logements. Le financement de ces travaux, dont le lancement est prévu à partir du troisième trimestre, est subventionné à hauteur de 80% à condition que le coût ne dépasse pas le plafond de 40.000 dinars par construction, a précisé le même responsable. Les subventions relatives à cette opération pourraient être retirées des agences de la Banque pour le développement local (BDL), qui s’est vue confier la gestion du volet financier de toutes les opérations inscrites dans le PNME, a-t-il ajouté.

Quelque 16.000 m² de vitres pour isolation thermique sont prévus pour cette opération qui sera, d’abord, destinée aux équipements à utilité publique comme les établissements scolaires, sanitaires et hôteliers avant de la généraliser pour le grand public à partir de 2012.

Programme Eco-Bat AprueLa première phase d’Eco-bât, qui portait sur la construction de 600 logements socio-participatifs (LSP) à haute performance énergétique (HPE) à travers 11 wilayas, s’est, quant à elle, achevée puisque tous les logements concernés sont en chantier et seront progressivement livrés, indique-t-on de même source. Les surcoûts liés à la construction de ces logements sont pris en charge à hauteur de 80% par le FNME, rappelle-t-on. Outre Eco-bât, le PNME comprend quatre autres opérations à savoir Eco-lumière, Alsol, Prop-air, Top-industrie. Eco-lumière consiste à mettre à la disposition des ménages de lampes à baisse consommation d’énergie (LBC) afin d’améliorer la performance de l’éclairage de leur foyers et de réduire leurs factures d’électricité. Alsol porte sur le montage de chauffe-eaux solaires, alors que Prop-air vise à promouvoir l’utilisation du GPL carburant par les particuliers et dans le secteur des transports, tandis que l’opération Top-industrie porte sur la réalisation d’audits énergétiques dans le secteur de l’industrie, notamment les activités grosses consommatrices d’énergie comme la pétrochimie, le raffinage et la production de matériaux de construction (cimenteries, verreries, céramique).

Partager l'article:


L’Isolation thermique dans le bâtiment financée par l’APRUE
Pour vous s'inscrire à la Newsletter veuillez saisir votre adresse e-mail:


Les articles les plus récents dans 10. APRUE

Les articles les plus populaires