Le gouvernement sud-africain plaide pour des projets d’électricité "verts "

Vendredi 5 août 2011

Le gouvernement sud-africain a appelé jeudi les entreprises privées a proposer des projets "verts" destinés à alimenter le réseau électrique national, dont la capacité est jugée insuffisante. Les développeurs potentiels sont appelés à faire des propositions pour le financement, la construction, l’opération et la maintenance de sources d’énergies renouvelables allant des fermes d’éoliennes aux centrales solaires et photovoltaïques, en passant par le traitement de la biomasse et des petits projets hydro-électriques, a indiqué le ministère de l’Energie dans un communiqué. Le processus s’intègre dans le programme gouvernemental de doubler l’alimentation électrique de l’Afrique du Sud en ajoutant plus de 50.000 mégawatts au réseau, 30% de la capacité nouvelle venant de producteurs indépendants. L’appel à projets du gouvernement concerne 3.725 mégawatts d’énergie "verte", venant des sources d’énergie renouvelables, ce qui, selon le ministère, contribuera "à la croissance socio-économique et environnementale durable, et commencera à stimuler l’industrie des énergies renouvelables en Afrique du Sud". Le gouvernement entend dépenser 860 milliards de rands (90 milliards d’euros) au cours des deux prochaines décennies pour renforcer le système électrique national. La production d’électricité en Afrique du Sud dépend à 90% de centrales à charbon vieillissantes qui ont peiné ces dernières années à répondre à la croissance de la demande, ce qui a provoqué d’importantes coupures en 2008.

Partager l'article:


Le gouvernement sud-africain plaide pour des projets d’électricité

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires