Vers la mise en place d’une station d’énergie solaire à Tarat

Jeudi 25 février 2010

Une station d’énergie solaire sera bientôt mise en place à Tarat, dans la wilaya d’Illizi, a-t-on appris mardi de la direction des l’énergie et des mines (DEM). Le projet, qui s’inscrit dans le cadre de l’investissement social de la compagnie British Petroleum (BP), permettra l’amélioration du cadre de vie de la population nomade de cette localité, regroupant 330 foyers et située à 160 km d’Illizi, a précisé la DEM. A ce titre, une délégation de la compagnie BP, de la direction de l’énergie et des mines d’illizi et du centre de recherche des énergies renouvelables (CDER) d’Alger se rendra dimanche prochain dans cette localité, a-t-on signalé. Une visite à la station d’énergie solaire du village touristique d’Ihrir est également projetée pour procéder à la maintenance de la station, réalisée en 2005 par BP, selon la même source. Notons que le ministère de l’Energie et des Mines a tracé un programme "ambitieux" visant particulièrement à rationaliser la consommation de l’énergie électrique et à promouvoir l’utilisation de l’énergie solaire. Ce programme vient compléter la stratégie mise en place par le secteur entre 2007-2011 visant à rationaliser la consommation de l’énergie, augmenter les revenus de l’Etat et réduire l’émission de CO2 d’un million de tonnes, outre le drainage des investissements et la création d’emplois. Ainsi, plusieurs secteurs d’activité seront touchés par ce plan, comme l’habitat et l’urbanisme, l’industrie et les transports. Notons également que l’Algérie dispose d’un potentiel énergétique solaire infini dépassant les 5 miliards GWH par an, avec une moyenne annuelle de la durée d’ensoleillement variant de 2 550 heures dans le nord à 3 600 heures dans le Sahara avec une capacité respective de 1 700 à 2 650 KW/m2 par an. De plus, l’Algérie possède de larges étendues de territoires disponibles pour une valorisation du potentiel solaire de près de 2 millions de km2 dont une très grande partie est désertique. Il est également utile de rappeler que le groupe Sonelgaz a chargé sa société d’engineering CEEG de réaliser un projet de construction d’une usine de fabrication de modules photovoltaïques dans le périmètre de la zone industrielle de Rouiba, par le biais d’un mandat avec le maître d’ouvrage (Société Rouiba Eclairage). CEEG est ainsi chargée de mettre en place une équipe, de réaliser les études d’engineering pour les infrastructures, les réseaux d’alimentation…. et d’étudier et déterminer avec le maître d’ouvrage les segments de production ainsi que l’intégration progressive en amont, de la technologie et des processus de fabrication les plus appropriés. La date de production de l’usine est prévue donc au plus tard pour le mois de septembre 2012. il faut dire que l’ensemble de ces projets colle aux objectifs du gouvernement en matière de promotion des énergies renouvelables.

Le Maghreb - 25/02/2010

Partager l'article:


Vers la mise en place d’une station d’énergie solaire à Tarat

Les articles les plus récents dans News

Les articles les plus populaires