Dernières nouvellesPartenariat internationale

L’Algérie dispose de 2500 experts dans le domaine du renouvelable

Interrogé sur si l’Algérie va renouer avec le projet allemand Desertec dans les énergies renouvelables,  Arkab a répondu : « L’Algérie de 2008 et l’Algérie 2020 c’est différent et l’initiative Desertec 2020 est différente. Nous avons renoué le contact avec nos partenaires allemand pour comprendre l’initiative », a-t-il dit, ajoutant qu’en 2008, « nous avions pas autant d’entreprises et d’experts dans le domaine (énergies renouvelables, ndlr). Actuellement, nous avons 2500 experts dans le domaine du renouvelable. »

« L’Algérie, actuellement, apprécie mieux ces technologies. Donc, nous allons avec Desertec discuter sur le meilleure modèle, la meilleure forme et chercher nos intérêts dans tout ça. C’est-à-dire : Comment mettre en place beaucoup de renouvelable en respectant l’écosystème algérien, et tout ce qui est en train de se préparer par nos experts et le tissu industriel est en train de se construire à travers cette technologie. Nous devons mettre tout cela pour préserver nos intérêts et chercher la meilleure initiative que ce soit avec Desertec ou d’autres opérateurs internationaux qui ont montré leurs compétences de maîtrise technologique dans ce domaine. Nous cherchons la meilleure technologie et offre pour l’Algérie », a détaillé le ministre.

Algerie-Eco

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts