Dernières nouvellesEnergies renouvelablesPartenariat internationale

Algérie – Allemagne : Dynamiser la coopération bilatérale

Une journée d’information sur les opportunités du marché algérien sera organisée, ce mercredi, par la chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie).

Les relations économiques entre l’Algérie et l’Allemagne sont au centre de l’intérêt des autorités des deux pays qui manifestent leur volonté de hisser le partenariat bilatéral à des niveaux supérieurs et de l’élargir à d’autres domaines autres que l’énergie et l’industrie automobile dans le cadre de la politique de diversification prônée par l’Etat algérien. Une orientation qui intéresse d’ailleurs la partie allemande à travers son souhait exprimé de contribuer à cette dynamique. Plusieurs événements ont été organisés dernièrement par la chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie dans le cadre de cette démarche censée aboutir à des partenariats multisectoriels concrets et à ouvrir la voie à l’exportation de produits hors hydrocarbures, notamment agricoles, vers l’Allemagne.

Dans ce contexte, une «Journée d’information AHK Algérie» sera organisée ce mercredi par cette dernière pour justement faire connaître aux opérateurs allemands les opportunités qu’offre le marché algérien en matière d’investissement. Les entretiens seront menés par M. Samir Boukhediche, directeur général par intérim de la Chambre algéro-allemande de Commerce et d’Industrie qui se chargera de donner les conseils et les informations nécessaires sur la création d’entreprise, et la recherche de partenariat en Algérie. Notre pays dispose en fait d’importantes potentialités et atouts dans différents secteurs économiques comme l’agriculture, l’industrie dans ses différents segments, ou encore les mines et les énergies renouvelables, un domaine encore sous-exploité et qui pourraient constituer des bases à des partenariats bénéfiques pour la relance de la croissance du pays.
L’Allemagne qui a laissé son empreinte dans la relance de l’industrie mécanique en Algérie à la faveur de la participation de grandes firmes de ce pays dans la concrétisation de projets de construction de véhicules légers et lourds manifeste ces derniers temps une volonté manifeste de consolider davantage ses liens de coopération économique avec notre pays qui amorce une nouvelle phase de son développement sur de nouvelles bases sachant que plus de vingt partenariats fonctionnent entre les deux pays en attendant que d’autres se concrétisent.

Aussi, plus de 200 entreprises allemandes spécialisées dans différents secteurs sont implantées en Algérie sachant qu’une commission économique mixte algéro-allemande a été mise en place fin 2010 à l’effet de cadrer ce partenariat appelé à se renforcer à l’avenir.

Plusieurs filières industrielles intéressent en effet les entreprises allemandes, notamment l’industrie mécanique, la sous-traitance automobile, les énergies renouvelables et l’industrie pharmaceutique. Il y a lieu de souligner que concernant les EnR, l’Algérie a exprimé son souhait pour la participation des entreprises allemandes aux appels d’offres relatifs à ce secteur, et sur la nécessité de fabriquer localement les équipements, dont les panneaux solaires, et la création de sociétés mixtes.

L’Algérie a également exprimé, par le biais du département algérien de l’Energie, sa disponibilité de reprendre le projet Desertec et à signer, dans le court terme, un mémorandum d’entente avec le consortium allemand DII Desert Energy.

Le PDG du groupe Sonelgaz qui a confirmé cette orientation, avait annoncé la tenue d’une rencontre, au printemps prochain à Alger, très probablement en mars, avec le partenaire allemand afin de relancer l’initiative à la faveur d’un mémorandum d’entente qui sera signé entre les acteurs nationaux du secteur de l’énergie et le consortium allemand DII Desert Energy.

On s’attend également à d’autres partenariats dans d’autres secteurs que l’Algérie entend développer et soutenir dans le cadre de sa nouvelle politique économique tournée vers la promotion d’une croissance hors hydrocarbures et qui soit tirée par des secteurs à fort potentiel, notamment l’agriculture, et l’industrie.

El Moudjahid

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts