ActualitéDernières nouvellesEnvironnement

Université Mouloud Mammeri : L’entrepreneuriat vert et l’économie circulaire en débat

L’entrepreneuriat vert et l’économie circulaire sont au centre des débats, depuis hier, à l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, à l’occasion d’un colloque international organisé par la faculté des sciences économiques, commerciales et des sciences de gestion (FSECSG), à l’auditorium du campus de Tamda.

Ainsi, plusieurs intervenants ont mis l’accent sur l’importance de la thématique de cette rencontre scientifique qui intervient dans un contexte marqué, notamment par la baisse des recettes générées par l’exportation des hydrocarbures.

Il s’agit ainsi, selon les participants, de trouver des ressources alternatives pour amorcer une dynamique entrepreneuriale allant dans le sens de contribuer au développement durable des territoires. «En Algérie, cette dynamique entrepreneuriale est déjà visible et semble être à son état embryonnaire.

Elle a nécessité un accompagnement adapté au contexte d’évolution de l’économie nationale du fait que l’Algérie s’inscrit dans les objectifs du millénaire pour le développement durable.

D’autant plus qu’une nouvelle stratégie intégrée du développement durable et plus précisément des déchets est déjà en maturation mettant en relief d’une part, la vision intégrée de la gestion de l’environnement en affichant une volonté d’aller d’une gestion linéaire à une gestion circulaire permettant de générer une croissance économique en sécrétant des valeurs ajoutées et une croissance économique durable point.

Au vu de ce qui est avancé, précédemment, nous pouvons signaler que les dynamiques entrepreneuriales dans le domaine du développement durable doivent inévitablement s’articuler aux réalités socioéconomiques et environnementales auxquelles font face aujourd’hui les territoires», a expliqué Dr Arezki Chenane, doyen de la FSECSG, et coordinateur scientifique de ce colloque.

«Cette manifestation scientifique est très intéressante à plus d’un titre, car elle traite d’un thème qui est d’actualité. D’ailleurs, face à un déficit dans le financement public, nous sommes obligés de développer l’économie circulaire et les énergies renouvelables», a souligné le recteur de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, Pr Smail Daoudi, lors de son allocution d’ouverture de ce colloque.

La journée d’hier était réservée, en grande partie, aux communications des professionnels, à l’image de celle présentée par Fazia Ameziane, sous-directrice au ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables, qui a évoqué les axes et orientations de la politique actuelle de la gestion des déchets ménagers et assimilés.

Kamel Aït Cherif, expert international en économie d’énergie, a présenté la problématique du contexte énergétique en Algérie. Farid Ladjel, directeur de l’Office national d’assainissement à Tizi Ouzou, a, pour sa part, parlé de la valorisation des boues et réutilisation des eaux usées épurées. Des ateliers ont été aussi mis en place dans le cadre de ce colloque dont les travaux se poursuivront jusqu’à demain.

El Watan

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts