Dernières nouvellesEnvironnement

Vers des modèles agro-écologiques pour anticiper les changements climatiques

Gourrara, Adrar, Timimoun, Ksar Badriane. A 16 km au nord-est du chef-lieu de la circonscription administrative de Timimoun sur la nouvelle route qui mène à Oran et au milieu du millier d’exploitations agricoles de mises en valeur dégradées et en difficultés, s’étend le projet de développement de la micro-ferme écologique et innovante «La Clé des Oasis» lancé par le Dr Mohamed Bouchentouf, ancien directeur des services agricoles de la wilaya d’El Oued, expert international en permaculture qui se veut un modèle à échelle humaine d’une agriculture saharienne raisonnée et innovante préservant les ressources naturelles et pouvant anticiper les changements climatiques.

Un défi, l’implanter dans le Gourara, une région désertique caractérisée par de fortes contraintes, des températures élevées, une forte évaporation, une grande intensité, des vents accompagnés le plus souvent de sable et par la présence de riches potentialités de développement.

Le projet consiste à promouvoir un nouveau modèle d’agriculture adapté aux changements climatiques et basé sur les principes de l’agro-écologie et une politique des terroirs. Bouchentouf estime que le résultat est à inventer, la manière de l’inventer est aussi à inventer et après un riche parcours professionnel en tant que cadre en Algérie et à l’international, en tant qu’agent de développement, il a pu mettre ses compétences et son expertise scientifique et technique au profit des communautés scientifiques et rurales dans un grand nombre de pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine, sans oublier son pays l’Algérie concernant des projets de recherche et de développement agricole et ruraux innovants avec pour objectif majeur : le développement d’un modèle agronomique et économique entrepreneurial avec des technologies innovantes de pointe et un système de cultures multi-étagées sur 1 hectare de surface agricole utile avec 5 étages de cultures au niveau de la micro-ferme visant une amélioration de la productivité des sols et des cultures, une économie de terre, d’eau, d’énergie, d’intrants, de temps, une réduction de la pénibilité et l’élaboration d’un référentiel technico-économique.

Plus concrètement, le projet s’est fait dans une optique de retour à la Terre avec une exploitation agricole issue de l’Accession à la propriété foncière agricole «APFA» composée de parcelles avec une superficie totale d’environ 15000 m2 appartenant à 2 bénéficiaires suite à leur désistement parmi les centaines existants nécessitant une régularisation pour sécuriser les nouveaux exploitants.

Outre la plantation de palmiers dattiers et d’arbres fruitiers, le modèle repose sur la diversification et l’optimisation quantitative, qualitative et temporelle des productions agricoles allant jusqu’à 70 tonnes de légumes frais et variés pour une période de 8 mois avec 2 rotations de cultures sans tenir compte des différentes espèces arboricoles qui rentrent en production dès la 3e année.

Ce modèle grandeur nature permet aux agriculteurs, aux étudiants et aux investisseurs de tester les rendements, constater de visu la mise en place d’un système d’économie de 80 % sur la consommation d’eau d’irrigation, la sécurité des revenus et la création d’un écosystème propice aux interactions biologiques dans un modèle agro-écologique qui a consisté, dans une première étape, en des opérations de réhabilitation, d’entretien, de réaménagement du réseau hydraulique, de valorisation, de conservation, c’est-à-dire de sauvegarde de l’existant et de modernisation dans une démarche de faire prospérer une agriculture durable et responsable dans un premier temps au niveau local pour, d’une part valoriser le métier d’agriculteur et la vulgarisation de bonnes pratiques agricoles se fixant comme objectif l’accompagnement des bénéficiaires des terres pour un passage du statut de bénéficiaire de projet de mise en valeur datant depuis plusieurs années à un véritable statut de producteur et d’entrepreneur, mais aussi la mise en place d’une plateforme d’apprentissage participative, de partage d’informations techniques, d’investissement dans la connaissance et de valorisation de l’être humain, de diffusion du progrès technologique et de vulgarisation visant le renforcement de la durabilité des oasis avec une autonomie des agriculteurs.

– Vers la construction d’un modèle agricole oasien biodynamique

Du 19 au 23 octobre dernier, la micro-ferme écologique et innovante «La Clé des Oasis» de Timimoun a abrité la seconde édition du colloque international sur l’oasis numérique de demain et les innovations.

Il s’agit d’une série d’ateliers sur les innovations, la construction d’un modèle biodynamique et les interactions visant à promouvoir des modèles agro-écologiques permettant d’anticiper les changements climatiques au moyen d’une ferme réinventée avec des technologies de pointe et de nouvelles façons de travailler et apprendre ensemble.

Co-organisée avec l’Agence thématique de recherche en biotechnologies et en sciences agro-alimentaires (ATRBSA) Constantine, cette manifestation scientifique qui a regroupé des chercheurs, des investisseurs, des développeurs, des étudiants et des porteurs de projets a conjugué les aspects théoriques et le travail sur le terrain au moyen d’atelier dynamiques innovants dont les principales recommandations ont ciblé le développement d’un système simple pour l’irrigation automatique, la réalisation d’un site web ou application web pour des informations en temps réel, continuer le travail d’élaboration du référentiel technico-économique pour chaque culture ainsi que les essais de valorisation des semences locales, renforcer les essais avec les bio-fertilisants fabriqués avec les sous-produits du palmier dattier, trouver une stratégie pour inciter les étudiants en master ou en doctorat à pratiquer dans la région du Grand Sud algérien et lancer des projets de fin d’études et des doctorats sur le numérique en agriculture.

El Watan

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.
Latest Posts