Dernières nouvellesEnvironnement

Ecole et Instituts supérieurs : Sortie de promotions de 331 élèves et stagiaires Signature de deux accords de partenariat

Le secteur du tourisme vient d’être renforcé par la sortie de trois nouvelles promotions composées de 331 élèves et stagiaires issus des établissements de formation sous tutelle du ministère du Tourisme et de l’Artisanat. Il s’agit, en effet, de l’Ecole nationale supérieure du tourisme (ENST) d’Alger et des Instituts nationaux de l’Hôtellerie et du Tourisme (INHT) de Tizi-Ouzou et Boussaâda.
La cérémonie, organisée hier à l’hôtel El-Aurassi d’Alger, a été présidée par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, et rehaussée par la présence de la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables ainsi que celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Dans son allocution d’ouverture, Abdelkader Benmessaoud a tenu à mettre en exergue le fait que «ce secteur pourvoyeur de richesses peut réussir, uniquement avec la conjugaison de l’ensemble des efforts. Les écoles du tourisme doivent, donc, accompagner l’entrée des étudiants, fraîchement diplômés, sur le marché du travail. Ceci, d’autant que nous réalisons entre 90 et 100 hôtels annuellement», a-t-il dit.
Poursuivant ses propos, Benmessaoud a indiqué que son département, dans le cadre de la coordination avec les autres secteurs, a signé plusieurs accords de partenariat. Et d’ajouter, au passage, que «les pouvoirs publics ont alloué des sommes importantes en vue de promouvoir ce secteur qui représente 3% du produit intérieur brut (PIB)».
«Nos ambitions sont grandes pour promouvoir le tourisme. A ce propos, la pierre angulaire de notre stratégie est la formation de la ressource humaine», a-t-il tenu à rappeler, non sans déclarer que le tourisme en Algérie est un produit divers et varié, «car nous sommes un pays qui est culturellement riche ». À ce titre, plusieurs sites à caractère touristique sont classés patrimoine mondial par l’UNESCO.  «La formation dans ce secteur s’est qualitativement renforcée», selon Benmessaoud, par la mise en service, en 2014, de l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger (ESHRA). Il a, par ailleurs, mis à profit cette opportunité pour annoncer, dans ce même sillage, l’ouverture prochaine d’une école supérieure d’hôtellerie et de restauration dans la ville d’Oran.
«Avec ses 900 places, l’ESHRA est un des établissements de renommée en Afrique et dans le monde arabe», a-t-il souligné, non sans assurer les lauréats du suivi et de l’aide de son département pour les insérer dans le monde professionnel.

Signature de deux accords de partenariat

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat a également procédé, à la fin de la cérémonie, à la signature d’accords de partenariat avec le président du groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) ainsi qu’avec la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables.
«Cela traduit notre volonté d’unifier nos actions afin de créer une synergie entre les différents secteurs», a-t-il soutenu, avant de préciser que les compagnies aériennes sont appelées à jouer un rôle, plein et entier, dans cette stratégie de développement de la filière touristique.
De son côté, la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, a affirmé que le tourisme, qui est un pont interculturel, permet, outre de connaître l’autre, de développer les services. Elle a fait savoir que le tourisme dit «durable» exige un investissement dans l’humain.
La ministre a, d’autre part, indiqué que le tourisme écologique est un secteur primordial pour diversifier notre économie nationale hors hydrocarbures. «Le tourisme, c’est le bien-être et la découverte.
A ce propos, notre pays recèle un patrimoine matériel et immatériel immense et vaste», s’est-elle réjouie, non sans conclure en exprimant sa fierté de voir le secteur se renforcer par ces promotions.
Quant au ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Tayeb Bouzid, après les avoir félicités, a souhaité aux nouveaux diplômés une intégration rapide dans le monde du travail. «Mon département vous accompagnera tout au long de votre vie, notamment par le biais de la formation continue pour être constamment à jour», a-t-il indiqué, avant d’ajouter que, pour l’Etat, ce secteur revêt un intérêt fondamental. Bouzid a, notamment, affirmé que l’élément humain est « crucial » pour construire un tourisme performant.
Lors de la cérémonie, les trois meilleurs mémoires de fin d’études ont été présentés et des prix ont étés décernés aux enseignants ayant encadré les majors de promotions.
À signaler, enfin, que parmi les plus de 330 élèves et stagiaires diplômés, l’INHT de Boussaâda se taille la part du lion avec 176 diplômés (90 techniciens et 86 techniciens supérieurs) suivi de l’INHT de Tizi-Ouzou avec 96 techniciens supérieurs et 59 diplômés en licences pour l’ENST d’Alger.

El Moudjahid

Author Details
Sorry! The Author has not filled his profile.
×
Sorry! The Author has not filled his profile.