Dernières nouvellesEnergies renouvelablesEnvironnement

Zerouati met en avant l’importance du rôle des médias dans le développement économique

La ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati a mis en avant, dimanche à Alger, le rôle « important » et « primordial » des médias dans le développement économique face aux  obstacles qui entravent le développement.

Dans une allocution à l’occasion du lancement d’un programme de formation sur l’environnement en présence du ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Hassan Rabehi et des directeurs des institutions médiatiques, la ministre a indiqué que « les médias ont un rôle important et primordial pour le développement des économies des pays et la lutte contre tout ce qui entrave les processus de développement, en vue d’impulser les opportunités d’investissement et les pratiques sociétales et rectifier les tirs notamment en ce qui concerne les initiatives nuisibles à l’environnement ».

La ministre a, d’autre part, fait savoir que plus de 700 journalistes de différents médias nationaux venus de différentes wilayas, bénéficieront d’un programme de formation dans le domaine de l’environnement, à partir du 26 juin, ajoutant que la préservation de l’environnement est désormais « un important défi que le monde doit relever aujourd’hui, et il est nécessaire de consolider et de renforcer les capacités des journalistes, d’élargir leurs connaissances en matière d’environnement et d’accès à l’information scientifique et technique, en vue d’enrichir leur jargon pour leur permettre de mieux orienter et sensibiliser la société sur les questions environnementales ».

Pour ce faire, la ministre a indiqué que le programme de formation s’inscrivait dans le cadre de l’accord de partenariat conclu entre les deux départements ministériels (environnement et communication), le 07 mars 2019.

La ministre a souligné que ce programme sera destiné aux journalistes sous forme de sessions de formation qui débuteront simultanément au niveau des wilayas d’Alger, de Blida, de Tipaza, de Boumerdés, d’Oran, de Mostaganem et de Sidi Bel Abbés, pour une période de 10 jours, lequel sera suivi d’autres sessions tout au long de l’année.

Ce programme permettra aux journalistes d' »acquérir des compétences et des nouvelles connaissances approfondies sur la protection de l’environnement, les énergies renouvelables et le développement durable et contribuer à la consécration de la culture environnementale à travers la sensibilisation en matière de préservation d’environnement« , a-t-elle précisé.

Mme Zerouati a souligné que « ce programme est destiné aux journalistes, les médias étant le meilleur moyen de transmettre l’information au grand public et l’un des fondements de toute politique visant la préservation de l’environnement avec toute ses composantes naturelles.

Elle a fait savoir que ce programme en question comportait 5 axes essentiels, à savoir la gestion intégrée des déchets, les moyens relatifs à la préservation de la biodiversité, la production propre et la consommation durable, l’éducation environnementale pour un développement durable, l’économie verte et les énergies renouvelables.

Ces sessions de formations permettront la formation « d’un réseau de journalistes spécialisés dans le domaine de l’environnement afin de créer une plate-forme de communication destinée à ce volet ».

APS

Author Details
Digital Communication
×
Digital Communication